Skip to main content

Lettre Patrimoniale

Lettre Patrimoniale - Février 2019

Cher Client,

Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour l'année 2019, accompagnés de la nouvelle publication d'Oaklins Atlas Capital et CIH Bank. Dans cette lettre, vous retrouverez notre sélection des principaux sujets d’actualité ayant un impact sur les marchés financiers.

1/ International : les signaux négatifs commencent à se multiplier et les questionnements concernant un retournement de cycle se sont matérialisés par la baisse des principaux indices internationaux en fin d'année.

2/ Focus : l'inauguration du nouveau dispositif de paiement mobile donnera un coup d'accélérateur au projet d'inclusion financière porté par Bank Al-Maghrib. Avec les différentes applications mobiles proposées comme WE PAY de CIH Bank, cette révolution technologique est susceptible de changer le paysage du secteur des paiements au Maroc.

3/ National : passage en revue des orientations de la politique budgétaire du gouvernement à la lumière de la nouvelle Loi de Finances.

4/ Matières premières : suivi de l’évolution des prix du pétrole qui a connu une baisse drastique en fin d'année et revue de l'évolution de la parité Euro/Dollar.

5/ Enfin, comme à l'accoutumée, nous vous présentons notre revue des principaux indicateurs économiques et boursiers. Par ailleurs, nous vous invitons à découvrir l'actualité du groupe Oaklins Atlas Capital qui s'adjoint les services de M. Albert Mallet en tant que Senior Advisor. En vous souhaitant bonne lecture, nous demeurons, cher Client, à votre entière disposition pour plus d'information.

Les équipes d’Oaklins Atlas Capital et CIH Bank

Lettre Patrimoniale - Octobre 2018

Cher Client,

Nous avons le plaisir de vous adresser la nouvelle publication d'Atlas Capital et CIH Bank. Dans cette lettre, vous retrouverez notre sélection des principaux sujets d’actualité ayant un impact sur les marchés financiers.

1/ International : la politique monétaire américaine a un impact direct sur l’appréciation du dollar. Une redirection des capitaux vers les Etats-Unis s’opère. Les pays émergents sont les principaux perdants de cette politique puisqu’ils doivent faire face à une fuite de capitaux et une chute du cours de leurs monnaies.

2/ National : la régulation du secteur financier et son impact sur les ratios prudentiels des banques marocaines.

3/ Matières premières : suivi de l’évolution des prix du pétrole et de l’or, principales matières premières négociées sur les marchés internationaux.

4/ Enfin, comme chaque trimestre, retrouvez notre revue des principaux indicateurs économiques et boursiers.

En vous souhaitant bonne lecture, nous demeurons, cher Client, à votre entière disposition pour plus d'information.

Cordialement,

Les équipes d'Atlas Capital et CIH Bank

Lettre Patrimoniale - Mai 2018

Cher Client,

Nous avons le plaisir de vous adresser la nouvelle publication de CIH Bank et Atlas Capital. Dans cette lettre, vous retrouverez notre sélection des principaux sujets d’actualité ayant un impact sur les marchés financiers.

1/ International : les marchés boursiers sont, depuis le début de l'année, entrés dans une période de forte incertitude, incertitude liée d'une part à la politique économique américaine, et d'autre part, à un contexte géopolitique tendu au Moyen-Orient.

2/ National : nous avons décidé, ce trimestre, de porter notre intérêt sur le marché de l’immobilier afin de vous éclairer sur les dernières tendances de ce secteur-clé de l’économie.

3/ Matières premières : suivi de l’évolution des prix du pétrole et des engrais phosphatés, principales matières premières pesant dans la balance commerciale marocaine.

4/ Enfin, comme chaque trimestre, retrouvez notre revue des principaux indicateurs économiques et boursiers. Par ailleurs, nous vous invitons à découvrir notre proposition d’investissement qui prend en compte le contexte de marché actuel ainsi que ses toutes dernières évolutions.

En vous souhaitant bonne lecture, nous demeurons, cher Client, à votre entière disposition pour plus d'information.

Les équipes de CIH Bank et Atlas Capital